033768660 Contactez-nous Envoyez-nous un courriel

Global Handwashing Day 2022

Unissez-vous pour une hygiène des mains universelle

Si vous attrapez un rhume, vous avez probablement été exposé à une personne infectée ou vous avez touché une surface qui a été contaminée. Les virus se transmettent facilement, surtout lorsque la bactérie peut rester accrochée sur les surfaces pendant des jours. Vos mains en sont les premières victimes. Régulièrement exposées aux germes, vous les utilisez toutefois pour manger, toucher, tenir et transporter des objets, ou encore pour vous gratter ou vous laver. Si vous touchez une surface contaminée avec vos mains, puis vos yeux, votre nez ou votre bouche, vous pouvez introduire des germes pathogènes dans votre corps, ce qui peut vous rendre malade.

Heureusement, une bonne hygiène peut réduire les risques de propagation des maladies par les mains. Se laver les mains avec du savon est le moyen le plus efficace de réduire la transmission des germes pathogènes et de prévenir la propagation des maladies. Une étude a d’ailleurs démontré que le lavage régulier des mains au savon peut réduire de 36 % le risque d’infection par le COVID-19.

Bien que les avantages du lavage des mains aient été largement démontrés, seuls 62 % des personnes se lavent toujours les mains lorsqu’elles utilisent des toilettes publiques. L’impact d’une mauvaise hygiène des mains comme celle-ci varie à l’échelle mondiale, mais il est clair que nous devons tous faire davantage d’efforts en matière de sensibilisation. C’est pourquoi L’entreprise Initial est fière de promouvoir la Journée mondiale du lavage des mains 2022 et d’œuvrer à l’amélioration du lavage des mains dans le monde entier.

 

Pourquoi célébrons-nous la Journée mondiale du lavage des mains ?

La Journée mondiale du lavage des mains est une journée qui permet chaque année de souligner l’importance du lavage des mains au savon pour la santé, la sécurité et la protection des personnes dans le monde entier. Cette journée a pour but de sensibiliser et de promouvoir la nécessité de meilleures habitudes et d’installations d’hygiène dans le monde entier. 

La première Journée mondiale du lavage des mains a débuté en octobre 2008 et a touché 120 millions d’enfants dans 73 pays sur cinq continents. Depuis cette introduction réussie, la Journée mondiale du lavage des mains n’a cessé d’évoluer. L’année dernière, plus de deux milliards de personnes de tous les pays du monde ont participé à des événements virtuels ou en personne et à des campagnes médiatiques. 

La Journée mondiale du lavage des mains 2021 a connu un grand succès. Par exemple, Lifebuoy et Sesame Street ont uni leurs efforts pour créer la plus grande classe virtuelle du monde, afin d’enseigner aux enfants l’importance du lavage des mains. En plus de cela, la Grande Muraille de Chine s’est illuminée pour célébrer la Journée mondiale du lavage des mains. Et enfin, plus de cinquante nouveaux engagements en matière d’hygiène des mains ont été pris par des ministres, des dirigeants du secteur privé et des responsables communautaires.

Pourtant, au rythme actuel, d’ici 2030, 1,9 milliard de personnes ne disposeront toujours pas d’installations leur permettant de se laver les mains à domicile. Alors que nous surmontons la pandémie, il n’a jamais été aussi évident qu’il faut en faire plus. Le monde s’intéresse de plus en plus à la façon dont les germes pathogènes se propagent et la Journée mondiale du lavage des mains et ses défenseurs veulent favoriser ce changement afin de permettre l’hygiène des mains pour tous. Aujourd’hui ils demandent de s’unir pour une hygiène universelle des mains.

 

internationaler tag des händewaschens 2022

Que signifie s’unir pour l’hygiène universelle des mains ?

Même si les gens sont mieux informés sur les risques d’une mauvaise hygiène des mains, il subsiste des inégalités d’accès aux installations d’hygiène des mains au niveau mondial. Si environ 2,3 milliards de personnes ne peuvent pas se laver les mains avec de l’eau et du savon à la maison, comment pouvons-nous garantir une santé publique optimale ?

En octobre 2021, le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ont publié conjointement le rapport « State of the World’s Hand Hygiene ». Dans ce rapport, ils ont évalué les progrès réalisés dans le monde pour atteindre l’objectif de développement durable 6 (ODD 6) – l’appel lancé à la communauté mondiale pour qu’elle assure l’accès à l’hygiène pour tous d’ici à 2030 – et ont proposé une voie pour y parvenir. Leurs recherches ont également révélé des inégalités mondiales en matière d’hygiène des mains. Voici quelques-unes des principales conclusions :

  • 670 millions de personnes ne disposent d’aucune installation à domicile pour se laver les mains.
  • Un tiers des établissements de soins de santé ne disposent pas de ressources pour l’hygiène des mains sur le lieu de soins.
  • Près de la moitié des écoles dans le monde ne disposent pas d’installations d’hygiène de base.
  • Si les progrès se poursuivent au rythme actuel, le monde ne disposera que de 78 % de services d’hygiène de base d’ici 2030 et nous ne parviendrons pas à atteindre l’ODD 6.

La nécessité d’un changement est évidente, c’est pourquoi la Journée mondiale du lavage des mains 2022 se concentre sur la responsabilité collective afin d’améliorer l’accès aux installations d’hygiène des mains.

À cette fin, la Journée mondiale du lavage des mains encourage les communautés et les organisations à plaider auprès des gouvernements et des décideurs politiques pour obtenir davantage de fonds et de ressources pour l’hygiène des mains. Pour atteindre l’ODD 6, disent-ils, les gouvernements, les donateurs, les chercheurs et les entreprises doivent travailler ensemble. La Journée mondiale du lavage des mains invite également les pays à passer à l’action et leur suggère de fixer des « objectifs nationaux de couverture » alignés sur l’ODD 6.

 

global handwashing day 2022 - viren und keime befinden sich auch auf einkaufswagen im supermarkt

Comment l’attitude vis-à-vis de l’hygiène des mains a-t-elle changé ?

Pendant la pandémie de COVID-19, l’hygiène des mains a fait l’objet d’une attention sans précédent, et le lavage des mains est devenu l’une des méthodes les plus importantes et les plus économiques pour se protéger les uns les autres. Par la suite, l’opinion sur l’hygiène des mains a changé. Les gens ne se lavent plus les mains uniquement pour les garder propres et enlever la saleté. Au contraire, le lavage des mains est désormais une mesure de santé essentielle pour réduire la transmission des germes pathogènes.

Chez Initial, nous avons récemment examiné l’évolution globale du comportement de la société en matière d’hygiène. Au total, 20.000 personnes interrogées dans vingt pays ont participé à une enquête qui a examiné l’impact des attitudes et des pratiques en matière d’hygiène sur le bien-être, les attentes des travailleurs et des organisations, et les responsabilités en matière d’hygiène. 

Le rapport Global Hygiene Reset montre que non seulement les attitudes ont changé, mais aussi les attentes. 74 % des personnes sont désormais plus* préoccupées par le fait qu’une mauvaise hygiène des mains des autres pourrait mettre leur santé en danger, ce qui suggère que l’hygiène des mains n’est plus considérée comme un choix individuel, mais comme faisant partie de la responsabilité collective de veiller à la sécurité de chacun. 

En outre, grâce à une meilleure compréhension du mode de propagation des germes pathogènes, 71 % des personnes craignent désormais davantage* la transmission des germes par les surfaces dans les lieux publics. Ainsi, pour réduire les risques, les gens adoptent de nouveaux comportements pour se protéger et protéger les autres. Pour beaucoup, ces habitudes semblent être durables : 66 % des personnes déclarent se laver davantage les mains* pour se protéger des virus courants et prévoient de continuer à le faire à l’avenir.

Se laver les mains est une autre habitude qui demeure. Qu’il y ait ou non des installations pour se laver les mains, 58 % des personnes interrogées utiliseront à l’avenir un désinfectant pour les mains afin de se protéger contre les virus courants. Sur le lieu de travail, ce pourcentage est en augmentation, 61 % des personnes travaillant dans des espaces partagés déclarant qu’elles sont désormais susceptibles de se désinfecter régulièrement les mains au travail pour contrôler les risques d’hygiène.

Les gens sont visiblement plus conscients des risques d’une mauvaise hygiène des mains, et veulent être rassurés sur le fait que d’autres personnes prennent des mesures pour protéger leur environnement. Si les entreprises veulent aider leur personnel et leurs clients à se sentir en sécurité et protégés, elles doivent fournir les installations nécessaires, promouvoir les pratiques de lavage des mains et favoriser une culture de bonne hygiène des mains.

*qu’avant la pandémie de COVID-19

La Journée mondiale du lavage des mains 2022 s’est tenue le 15 octobre 2022

En savoir plus et soutenir la journée mondiale du lavage des mains

03/376 86 60

Contactez nos experts en matière d’hygiène au