09 70 26 96 73 Devis et appel gratuits Contactez-nous

Congé menstruel : pourquoi et comment l’adopter ?

Déjà adopté par plusieurs pays dans le monde, le congé menstruel émerge comme une solution innovante pour améliorer le bien-être des salariées. Bien qu'aucune législation ne l'impose encore en France, de nombreuses entreprises commencent à explorer cette option. Découvrez comment et pourquoi mettre en place le congé menstruel dans votre entreprise.

Qu'est-ce que le congé menstruel ?

Le congé menstruel permet aux employées de prendre un ou deux jours de congé en raison des douleurs ou inconforts liés à leurs règles. Cette mesure vise à reconnaître et à atténuer l'impact des symptômes menstruels sur la capacité à travailler, en particulier pour celles qui souffrent de dysménorrhée, de syndrome prémenstruel (SPM) ou de cycles menstruels douloureux.

Pourquoi mettre en place le congé menstruel dans son entreprise ?

La menstruation des femmes reste encore un sujet tabou dans le monde professionnel. Pourtant, la dysménorrhée toucherait environ 91 % des femmes.

Pour rappel, la dysménorrhée est le terme médical donné aux douleurs abdomino-pelviennes qui précèdent ou accompagnent les règles (douleurs menstruelles). Ces douleurs peuvent débuter quelques jours avant le début des règles et s’atténuer un à trois jours après. (source : ameli.fr)

La personne peut ressentir des douleurs modérées ou intenses dans le bas du ventre, le dos ou les jambes, des crampes, des spasmes l'empêchant d'assurer ses activités habituelles. Elles peuvent être accompagnées de nausées, de vomissements, de diarrhées, de fatigue ou de malaises.

Par ailleurs, une étude de l’IFOP réalisée en 2022 auprès d’un échantillon national représentatif de 1 000 salariées, indique que :

  • 66 % des salariées sont favorables au congé menstruel en entreprise ;
  • 65 % des femmes en activité salariée ont déjà été confrontées à des difficultés liées à leurs règles au travail ;
  • 21 % des salariées menstruées ont déjà fait l’objet de moqueries ou de remarques désobligeantes ;
  • 66 % des salariées estiment qu’une entreprise proposant un congé menstruel serait plus attrayante.

Quels sont les avantages du congé menstruel en entreprise ?

Le congé menstruel en entreprise vise à améliorer le bien-être et la productivité de vos employées et collaboratrices, tout en reconnaissant les besoins spécifiques des personnes menstruées.

Adopter une politique de congé menstruel peut améliorer l'image de marque de l'entreprise en la positionnant comme progressiste et soucieuse du bien-être de ses employés. Cette approche peut attirer des talents, renforcer la fidélité des employés et valoriser la réputation de l'entreprise auprès des clients et partenaires. Les employées se sentent mieux soutenues et sont plus susceptibles de rester performantes et engagées dans leur travail.

Voici les avantages de mettre en place un congé menstruel au sein de son entreprise :

  • s’engager pour l’égalité des salarié.e.s ;
  • améliorer son image de marque ;
  • réduire l’absentéisme ;
  • renforcer la fidélité de ses employées ;
  • attirer de nouveaux talents ;
  • optimiser la productivité de vos salariées ;
  • créer un environnement de travail inclusif, etc.
loi congé menstruel 2

Comment instaurer le congé menstruel dans son entreprise ?

L’Espagne, le Japon, l’Indonésie, la Corée du Sud… Si certains pays sont pionniers dans l’instauration du congé menstruel, en France aucune mesure officielle n’est encore prévue par la loi. Cependant, il est d’ores et déjà possible de le mettre en place dans son entreprise, étape par étape :

1. Sonder les acteurs de l’entreprise

En premier lieu, une consultation des salariées, du CSE et des RH permet d'évaluer le bien fondé de la mesure et d'adapter l’expérimentation en fonction des retours des différents acteurs de l’entreprise.

2. Rédiger et signer un accord d’entreprise

Pour formaliser l’expérimentation du congé menstruel, il est nécessaire de définir les modalités de mise en œuvre. Cet accord doit préciser la durée du congé, les conditions et les démarches à suivre pour en bénéficier. Impliquez les représentants du personnel dans ce processus pour garantir une adoption harmonieuse.

3. Mettre en place un système de gestion confidentiel

Si le congé menstruel est adopté, il faut mettre en place un système de gestion des congés menstruels adapté et discret. Les salariées doivent pouvoir faire leurs demandes en toute confiance, sans craindre d’être stigmatisées ni discriminées.

4. Informer et sensibiliser les employés

Organisez des sessions de sensibilisation pour expliquer l’importance de cette mesure et comment elle fonctionne. Une communication claire et transparente est cruciale pour assurer la compréhension de tout le monde.

5. Évaluer et ajuster la politique

Après la mise en œuvre, recueillez des retours d’expérience pour ajuster et améliorer la politique si nécessaire, garantissant ainsi qu’elle répond aux besoins de toutes et tous.

6. L’inscrire dans votre démarche RSE

La société valorise de plus en plus les entreprises qui adoptent des pratiques égalitaires et responsables. En intégrant le congé menstruel dans la démarche RSE de votre entreprise, vous démontrez son engagement à promouvoir l'égalité des sexes et l'inclusion dans le monde professionnel.

Que faire si le congé menstruel n’est pas mis en place ?

Si le congé menstruel n’est pas mis en place dans votre entreprise, il est possible pour l’employeur de mettre en oeuvre certaines mesures pour soutenir vos salariées :

Installez nos solutions d’hygiène féminine dans votre entreprise et facilitez le quotidien de vos salariées.

ARTICLES RÉCENTS